Apparence et vérité



Dieu ne cherche pas de gros chevaux ni des bœufs puissants
, c'est-à-dire des hommes aux grandes et fortes pratiques de piété. Il ne cherche pas les hommes à grandes œuvres extérieures. Il cherche seulement l'humilité et la douceur, c'est-à-dire les hommes petits et abandonnés qui se laissent chercher par Dieu. (36)


Dieu, cependant, refuse cette expérience sentie de leur fond à de pures et bonnes personnes pendant toute leur vie. Ainsi elles
ne reçoivent pas la moindre miette du festin jusqu'à leur mort... Pourtant une telle personne peut être à mille degrés au-dessus de ceux qui dès ici-bas ont éprouvé tout cela en surabondance. (34)


Il en est de certains hommes comme du bois de la vigne. Extérieurement il est noir, sec et de bien peu de valeur. A qui ne le connaîtrait pas il semblerait n'être bon qu'à être jeté au feu et brûlé. Mais au dedans, au cœur de ce cep, sont cachées les veines pleines de vie et la noble force qui produit le fruit le plus précieux et le plus doux que bois et arbre aient jamais porté. (7)


Voici des personnes abîmées en Dieu. A l'extérieur, en apparence, elles sont comme des gens qui dépérissent. Elles ressemblent au bois noir et sec car elles sont humbles et petites au dehors. Ce ne sont pas des sujets à grandes phrases, à grandes œuvres et à grandes pratiques.
Elles sont sans apparence et ne brillent en rien. Mais celui qui connaîtrait la veine pleine de vie qui est dans ce fond où elles renoncent à ce qu'elles sont par leur nature propre, où Dieu est leur partage et leur soutien. (7)


J'ai constaté que l'homme le plus saint intérieurement et extérieurement que j'aie jamais vu
n'avait pas entendu plus de cinq sermons pendant toute sa vie. Quand il eut connu et vu ce qu'on lui avait enseigné dans ces sermons, il pensa que cela suffisait. Il mourut à ce à quoi il devait mourir et vécut pour ce pourquoi il devait vivre. (50)


Ecoutez des sermons tant que vous voudrez, ce n'est pas en entendant parler que vous trouverez. Aimez seulement Dieu et recherchez-le du fond de votre cœur, et aimez votre prochain comme vous-mêmes. (50)