Là où le Père engendre son Fils



C'est sûrement dans ce fond que le Père du ciel engendre son Fils unique, cent mille fois plus vite qu'il ne faut pour cligner de l'œil, d'après notre manière de comprendre, dans le regard d'une éternité toujours nouvelle, dans le noble et inexprimable resplendissement de lui-même. (29)


La puissance du Père vient alors et le Père appelle l'homme en lui-même par son Fils unique. Et tout comme le Fils naît du Père et reflue dans le Père,
ainsi l'homme, lui aussi, dans le Fils, naît du Père et reflue dans le Père avec le Fils, devenant un avec lui. (29)


Tout cela
naît dans le fond le plus intime de l'homme transfiguré. Mais la lumière en rayonne également au dehors sur les deux autres hommes, sur l'homme de raison et sur l'homme extérieur, de telle sorte que l'homme paraît si divin, si bien ordonné et si bien établi dans la vertu qui l'apaise et le calme, qu'on ne voit jamais en lui aucun désordre de parole ou d'action. (67)


C'est ainsi que ces hommes prient et travaillent dans l'esprit.
Là où le Père engendre son Fils, là ils sont eux-mêmes régénérés. (15)

Dans le ciel,
c'est-à-dire dans le ciel intérieur, il y a trois témoins: le Père, le Verbe et l'Esprit. Voilà ceux qui t'attestent et te donnent vrai témoignage que tu es enfant de Dieu. Et ils t'éclairent dans le fond et le fond te rend témoignage à toi-même. (29)


Laissez vos discussions là-dessus. Veillez à ce que la Trinité naisse en vous, dans le fond, non point sous la forme d'idées rationnelles, mais de manière essentielle, vraie. Non pas en paroles mais en réalité. (29)


Le Fils a reçu du Père tout ce qu'il est, tout ce qu'il a et tout ce qu'il peut faire. Le Père lui a remis en mains toutes choses. Et tout cela le Fils l'a radicalement et si complètement rapporté au Père. Car il cherchait seulement la gloire du Père et non pas celle du Fils. C'est
de la même façon que nous devons imiter le Fils. C'est de la même manière qu'il doit être notre héritage transfiguré. (13)


Nous devons
rapporter foncièrement au Père tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons, tous ce que nous pouvons faire, tout ce que nous avons jamais reçu de lui, sans garder pour nous, de tout cela, la largeur d'un cheveu. (13)