La foi chrétienne


C'est seulement en régime chrétien (ou post-chrétien tant qu'on voudra) que la dialectique religion-foi prend une pertinence particulière. Nulle part ailleurs peut surgir une opposition aussi marquée.

Foi et religion ne sont pas d'abord deux 'entités' qui se juxtaposent ou qui s'excluent, mais deux polarités différentielles dans un rapport
dialectique. La foi a dialectiquement besoin d'un point d'appui 'religieux’. En même temps elle dépasse dialectiquement toute ‘position’ religieuse. La tentation reste toujours grande de confondre la structure ‘porteuse’ de la foi avec la foi elle-même. A l'inverse, à force de vouloir 'purifier' à l'extrême la foi on risque de jeter le bébé avec l’eau du bain.

La foi est aux antipodes de la croyance. Que ce soit la croyance des savants dont parle Einstein, de la croyance des politiques, des économistes, des astrologues ou des charbonniers. La croyance est un besoin des plus naturels et des plus universels. Elle est fondamentalement de l'ordre idéologique, c'est-à-dire qu'elle s'assoit sur un système d'idées où elle cherche refuge et sécurité. La foi, elle, ne s'assied pas, elle se lève.

L’évidence naturelle, procédant par ‘longues chaînes de raisons’, contraint et
enchaîne
dans l’ordre de la nécessité. La foi rompt les nécessités naturelles et logiques. La foi n’est pas ‘au bout’ d’une suite d’articulations rationnelles. Elle n’est pas un produit du ‘je pense’ individuel ou collectif. Elle n’est pas contenue ‘dans’ nos possibilités psychologiques ou mentales. Elle n’est pas logeable dans un système. La foi n’est pas en ma possession. Je ne la comprends pas. C'est elle qui me comprend et me saisit inconditionnellement.

Il y a un objet de foi. Il y a un contenu de foi. Cependant la foi n’est pas de l’ordre du '
ce que’. La foi n'est pas quelque 'chose' qui pourrait se laisser saisir ou manipuler. La foi est de l’ordre du 'que’. Que Dieu est Dieu. Que Dieu est Père. Que Jésus est résurrection et vie... La foi est de l'ordre de l'acte. L'acte de foi coïncide avec l'acte-même de la création et de l'ultime achèvement.

Tu ne tombes pas sur Dieu comme sur une nouvelle formule explicative. Tu tombes sur Dieu comme on tombe sur une rencontre. Et Dieu tombe sur toi. La foi n'est pas d'abord pour la compréhension. La certitude de la foi ne vient pas d'un système. Elle vient d'une rencontre
de personne à personne. Sous le signe de la 'fides', de la fidélité. La foi appelle. Dans l’ouvert
de la liberté et de la gratuité. En sa nudité, elle expose à une plénitude infinie qui lui vient de l’Autre. C'est pourquoi on l'appelle 'théologale'.

La foi n’est pas englobée; elle est englobante. Et elle situe toutes choses au cœur de l’extrême Englobant. Dans la main de Dieu. La foi est entrée libre dans le don gratuit de sens et de lumière où toute chose prend un éclairage neuf et où les ombres elles-mêmes – avec l’ensemble du jeu des ombres – s’éclaircissent. Les questions ne se posent plus sur fond de vide mais sur fond d'un 'déjà' de réponse. Même lorsqu'aucune réponse explicite n’est encore livrée, 'déjà' est donné le Sens d'une réponse.


La foi est une réalité qu'il t'arrive d'expérimenter comme une nouvelle façon d'être. Un ‘état’. Un état de joie. Un état de grâce. Un état de divine météorologie. Comme ailleurs il vente ou il fait beau, en ton esprit et en ton coeur, même derrière les nuages, ‘il fait Dieu’ !


Impératif catégorique de la foi: tu ne te prosterneras pas. Tu ne t'aplatiras devant aucune idole, ni l'argent, ni le pouvoir, ni l'opinion, ni les modes, ni les maîtres penseurs... Tu es trop grand pour cela. Tu es fille et fils de Dieu.

La foi vit dans la tension. Fondamentalement la tension eschatologique. Le monde est déjà sauvé. En mê
me temps il reste à sauver. L'essentiel est déjà accompli. En même temps cet essentiel reste à accomplir. Dans la tension de cet entre-deux urge l'actualité de la décision. Maintenant.

Le dernier mot de la foi est silence. L
orsqu'après avoir lutté toute une longue nuit avec l'ange, tu te retrouves comme Jacob avec la hanche démise...